Le Mélèze : l’hiver nu

Il colorie les vallées alpines à l’automne par sa robe orangée, avant de se dénuder pour passer l’hiver. Le mélèze est l’un des rares conifères caducs. Au printemps, ses fleurs mâles et femelles partagent les mêmes rameaux. Les fleurs mâles discrètes contrastent avec les fleurs femelles d’un subtil rosé éclatant.

Le beau du gris

Clôture, mobilier, terrasse, jardinière : mis au défi par l’humeur du ciel, le bois évolue, sa couleur change et compose avec le paysage. Son éclat de coupe passe, son blond étincelant laisse place à un gris dense faisant ressortir les nervures de l’âge.

Retour haut de page