Mobilier et aménagement extérieur : quel bois choisir en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Platelage pour une terrasse ou un balcon, mobilier de jardin, clôture, rambarde, piquets… Le bois est très souvent utilisé dans les projets d’aménagement, que ce soit chez les particuliers ou à plus grande échelle sur l’espace public et aux abords des immeubles. Comment faire avec du bois local ?

Le bois en Auvergne-Rhône-Alpes

Le matériau bois a une place importante dans l’économie en Auvergne-Rhône Alpes. Les forêts couvrent 35% du territoire ce qui en fait la première région de France en volume sur pieds.

Les essences disponibles sont très diverses ce qui permet aux scieries (environ 400 sur la région !) de proposer une large variété de produits adaptés aux besoins : bois d’œuvre, menuiserie intérieur ou extérieur, mais aussi des produits d’emballage, piquets, et du bois-énergie.

Les principales essences disponibles sont :

Quel bois faut-il choisir pour l’extérieur ?

Pour aider au choix des bois, il existe un classement qui permet aux consommateurs de se tourner vers des bois compatibles avec les usages qu’ils souhaitent en faire. La classe d’emploi d’un élément en bois correspond à son niveau d’exposition à l’eau et donc au risque de reprise d’humidité. Les différentes classes vont de 1 à 5 (cf. tableau ci-dessous).

En fonction de son projet, on choisira donc un bois de classe 3 ou 4, selon le niveau d’exposition aux intempéries et selon que le bois soit ou non en contact direct avec la terre ou de la stagnation d’eau.

Certains traitements du bois peuvent améliorer sa classe d’emploi : ainsi par exemple, le Pin Sylvestre est de classe 3.2 lorsqu’il est naturel (c’est-à-dire non traité), mais un traitement spécifique peut le rendre plus résistant à l’eau (classe 4).

Tableau simplifié des cas de figures – d’après la norme NF EN 335

Mélèze, Douglas, Châtaignier, Chêne, Robinier… du bois local adapté à l’extérieur

Plusieurs essences de bois produites en Auvergne-Rhône-Alpes sont utilisables à l’extérieur, y compris sans traitement ! Le tableau ci-dessous précise les classes d’emploi de différents bois locaux à l’état naturel (sans traitement). D’autres paramètres comme le temps de séchage ou la présence d’aubier (bois plus jeune) doivent aussi être pris en compte. Et en cas de doute, il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’un professionnel (scieur, négociant, menuisier…), qui connaît avec précision la qualité du bois disponible.

Durabilité naturelle des principales essences locales (hors aubier) – d’après « Bois d’ici » de Fibra 2017

Chez HopDurable, nous souhaitons valoriser ces essences locales adaptées à l’aménagement extérieur, et permettre à chacun de faire appel aux savoir-faire locaux pour son projet : aménagement de terrasse, salon de jardin, mobilier urbain, clôture… Faites nous part de votre projet, nous trouverons ensemble une solution adaptée.

L'auteur de l'article

L’équipe HopDurable parcourt le territoire, remonte les filières pour repérer, rencontrer et faire reconnaître les savoir-faire de professionnels passionnés qui s’engagent pour la transition du territoire et soutiennent l’économie locale.