Menu
Le métier du Pépiniériste – késako ?
savoir-fairevégétal

Le métier du Pépiniériste – késako ?

Notre objectif est de valoriser les filières locales dans l’aménagement. Et quand on parle de végétal, « acheter local » commence par se renseigner auprès d’un pépiniériste. Voici quelques clés pour mieux comprendre ce métier.

Producteur ou négociant ?

Il existe plusieurs types d’entreprises sous l’appellation de « pépiniériste ». On peut tout d’abord faire deux distinctions :

  • Le producteur : les végétaux sont mis en culture au sein de sa pépinière avant de pouvoir être vendus, il les taille, les arrose, les fertilise et les prépare à la vente.
  • Le négociant : il a un rôle de grossiste, les végétaux déjà prêts à être vendus, ne transitent que quelques jours ou quelques semaines chez lui. Il s’approvisionne auprès d’une multitude de producteurs pour avoir un assortiment complet de végétaux.

En pratique, la distinction n’est pas si simple du premier coup d’œil. Un producteur est très souvent amené à faire une partie de négoce pour répondre aux demandes de ses clients. Il se fournit alors chez d’autres producteurs. Le texte ici

La production de végétaux à la loupe

Au sein des producteurs il existe deux métiers principalement :

  • L’éleveur : cela représente la majorité des pépiniéristes, il ne réalise pas sa propre multiplication, ne possède pas de pieds mères pour y prélever des boutures. Il concentre son savoir-faire sur la culture des plantes en les faisant grandir jusqu’à la vente (cf. photo), à partir de jeunes plants achetés à des multiplicateurs.
Plantes vivaces élevées en pépinière
  • Le multiplicateur : Parfois appelé producteur de jeunes plants. Il produit de jeunes végétaux, destinés aux éleveurs, à partir de semis de graines, de boutures, marcottes ou division de ses pieds-mères.
Jeunes plants en godets

Certains producteurs sont parfois multiplicateurs et éleveurs, c’est fréquemment le cas chez les producteurs de plantes vivaces ou de couvre sols.


Article publié le